En vedette

lundi 27 janvier 2014

Comment traduire « community » ?


Le mot anglais community est probablement l'un de ceux qu'il est le plus difficile de traduire en français, prompt qu’il est à se transformer en son âme damnée, le faux ami partiel communauté.

Une recherche portant sur ce dernier mot dans l'Encyclopedia Universalis est instructive à cet égard. Si on élimine les fausses pistes, on s'aperçoit que ce mot est utilisé exclusivement dans le contexte des pays en développement.

Cela se conçoit aisément : au Bénin, par exemple, un village constitue une véritable communauté, où tout le monde se connaît, dont les différents membres dépendent les uns des autres et ont les mêmes valeurs, où l'individu s'efface devant... la communauté.

Il n’en va pas de même dans les sociétés occidentales : les résidents d'un grand immeuble ne se connaissent pas, n'ont aucun lien de solidarité et ne forment certainement pas une communauté. Ils vivent en un lieu, travaillent en un autre et se divertissent ailleurs encore.

Une community est en général un ensemble de personnes qui vivent dans une même localité. C'est pourquoi l'on peut traduire ce mot par population, population locale, habitants, résidents, public ou citoyens. Quelques exemples : to assess the nutritional needs of a community établir le bilan nutritionnel d'une population ; to involve the community in the management of the city faire participer les citoyens à la gestion de la ville ; to educate communities in fire prevention mener sur le plan local une action éducative en matière de prévention des incendies.

De la notion de groupe vivant en un lieu particulier, on passe assez naturellement à celle de ce lieu lui-même : espace local, milieu, voisinage, quartier, commune, village ou quartier, localité ou quartier, village, localité, ville, cadre de vie local. En Écosse, il pourra s’agir d’une commune et en Irlande d’une (petite) collectivité locale. Quelques exemples : alcoholism affects many people in poor communities l'alcoolisme touche un grand nombre de personnes dans les quartiers pauvres ; a farming community of 450 people un village d'agriculteurs peuplé de 450 habitants ; many communities face similar problems de nombreuses localités doivent faire face à des problèmes analogues.

Au-delà des groupes qui vivent en un lieu donné, il y a ceux qui ont des caractéristiques communes, souvent professionnelles, ethniques ou culturelles. Dans ce cas, d'autres traductions s'imposent : groupe (humain ou de la population), corps, corporation; milieu [d'affaires], monde [universitaire, des affaires], colonie [américaine à Paris], communauté [ethnique, culturelle, scientifique]. Ici, le mot communauté peut donc être légitime. Quelques exemples : the Jewish community la communauté juive ; the research community les chercheurs ; the banking community les banques ; the intellectual community les intellectuels, l'intelligentsia ; the farming community le monde agricole, les agriculteurs.

Ensuite, on aborde un champ sémantique où la traduction "communauté" peut se justifier de façon plus systématique. L'une des définitions données de ce mot par le Petit Robert est en effet « groupe social dont les membres vivent ensemble, ou ont des biens, des intérêts communs ». On est proche de la définition du terme community donnée plus haut. Cependant, plusieurs mots conviennent pour rendre cette notion : collectivité, communauté, public, société, corps social, nation. Exemples: international community communauté internationale ; the cost of air pollution to the community le coût de la pollution atmosphérique pour la collectivité ; a community-minded corporation une entreprise soucieuse de l'intérêt général.

Community peut désigner le lieu où vivent la plupart des gens, par opposition aux lieux où résident des personnes séparées du cadre de vie normal : les malades hospitalisés, les personnes internées dans un hôpital psychiatrique ou les détenus. Dans ce sens, les traductions adéquates sont cadre de vie (normal ou habituel) cadres de la vie courante. Exemples : in the community dans l'environnement ou le cadre de vie habituel, (à domicile ou) dans des structures de proximité ; mentally ill patients placed in the community des malades mentaux rendus à un cadre de vie normal ; former offenders released into the community des anciens détenus autorisés à reprendre une vie normale ; to control diseases in the community lutter contre les maladies par une action menée au niveau de la population ; to keep a patient in the community maintenir un malade dans son environnement habituel ; to provide care to the elderly in community settings dispenser des soins aux personnes âgées à domicile ou dans des structures de proximité.

Dans le domaine de la santé publique, on parlera plus particulièrement de secteur extrahospitalier ou de ville (médecine de ville, par opposition à médecine hospitalière).

Community peut également désigner un caractère commun : communauté [de biens], identité [de vues, d'intérêts].

Enfin, community peut se rapporter à la Communauté européenne, mais cette expression tend à être remplacée par Union européenne.

Lorsque le mot community est utilisé comme adjectif, on peut éviter le piètre communautaire en ayant recours à divers termes et expressions, en fonction du sens : local, de proximité, collectif, d'intérêt local, collectif ou général, axé sur la communauté locale, d'initiative locale, proche de la population, réalisé au niveau de la population, d'utilité collective. ou, dans le domaine de la santé publique, [traitement] extrahospitalier, hors établissement, en dehors des établissements de soins, [médecine] de ville. Exemples : violence problems at individual, family and community levels les problèmes de violence aux niveaux individuel, familial et local ; community programme programme exécuté à l'échelon local ; to fight crime through community action lutter contre la criminalité par une action menée au niveau de la population.

Voici des propositions de traductions d'expressions relativement courantes : community activities activités d'animation ; community antenna system système d'antenne collective ; community-based (réalisé) au niveau local, de proximité, implanté dans des structures de proximité, enraciné dans la communauté locale, décentralisé ; community-based organizations associations (locales), associations d'habitants, mouvement associatif ; community-based care of the elderly soins de proximité aux personnes âgées ; community-based education of nurses formation des infirmiers/infirmières au niveau local ; community care soins dans le cadre, l'environnement ou le milieu habituel des malades, traitement des malades dans leur milieu habituel ou à domicile, (prestation de) soins à domicile, soins non hospitaliers ; community centre centre social/socioculturel, centre de rencontre ; community chest caisse de bienfaisance ; community college a) RU établissement d'enseignement secondaire ouvert à tous/ouvert sur l'extérieur ; b) ÉU établissement universitaire à cycle court ; community council Écosse conseil municipal ; community development développement local, animation locale ; community education éducation ouverte/accessible à tous, éducation pour tous ; community facilities installations collectives, équipements collectifs, services collectifs ; community group association (locale); pl. mouvement associatif; community health services services de santé extrahospitaliers ; community health worker agent de santé local ; community home RU centre d'éducation surveillée; Community law UE droit communautaire ; community leader responsable local, personnalité locale, notable (local), animateur ou responsable d'association ; community medicine médecine de ville, médecine extrahospitalière ; community nurse a) infirmier non hospitalier ; b) infirmier à domicile ; community nursing soins infirmiers non hospitaliers ; community organization association (locale), association d'habitants ; youth and other community organizations les mouvements de jeunesse et les autres associations ; exchange of experiences between local authorities and community organizations des échanges de données d'expérience entre les autorités locales et les associations de résidents ; community ownership propriété collective ; community policing surveillance policière de proximité ; community project projet d'intérêt local ou collectif ; community property Dr. EU acquêts ; community radio (station) (station de) radio privée locale ; community school a) RU école ouverte; b) EU école gérée par une association de parents ; c) EU école résultant de la fusion de plusieurs petites écoles ; community service a) travail d'intérêt général ; b) service civil ; the accused will have to pay a $350 fine and perform 180 hours of community service le prévenu devra payer une amende de 350 dollars et accomplir 180 heures de travail d'intérêt général ; community service order ordonnance prescrivant l'accomplissement de travaux d'intérêt général ; community services services collectifs ; community spirit a) esprit de corps; solidarité ; b) souci de l'intérêt général ; the bank was criticized for its lack of community spirit il a été reproché à la banque de faire bon marché de l'intérêt général ; community work a) action sociale; b) travaux d'utilité collective ; community worker animateur socioculturel.

Le problème que le mot community pose au traducteur est rendu plus complexe par son utilisation par diverses organisations internationales dans un sens obscur en anglais. Comme l'indique avec ironie Soizick Crochet dans Utopies sanitaires (Le Pommier, 2000),

[la communauté] « est un être intelligent qui peut acquérir des connaissances ("les communautés en général ne comprennent pas encore bien ce qu'est le VIH/sida"), voire connaît des états d'âme et des sentiments ("la communauté a été touchée par la peur que [le VIH/sida] ne se transmette, et elle a donc réagi par la discrimination envers les personnes infectées"). Aucun de ces textes, toutefois, ne prend la peine de décrire cette mystérieuse entité. En français, la communauté comme équivalent de community se rencontre plutôt dans le petit monde des spécialistes de l'aide et du développement. »

Une dernière remarque. Certains traducteurs, embarrassés par la pseudo-équivalence community-communauté, essaient de trouver un moyen terme : ne pas traduire le mot en question par communauté, sans pour autant faire l'effort de rechercher le mot juste. Ils ont alors recours trop systématiquement à la traduction bâtarde "collectivité". C'est ainsi que le titre d'un livre intitulé Genetic services in the community et toutes les occurrences de cette expression dans le corps de l'ouvrage ont été traduits par Les services génétiques au sein de la collectivité. Il s'agissait en fait de services de généticiens offerts non pas dans de grands établissements tels que des hôpitaux, mais dans les quartiers, au sein même du tissu social. C'est ce qu'en bon français on appelle des services de proximité.

Le texte qui précède repose sur l'article « community » du Guide anglais-français de la traduction, disponible sur Amazon Kindle au prix démocratique de 9,99 euros.




9 commentaires:

  1. Excellent article que j'ai diffusé sur le forum de l'Association des Traducteurs Littéraires de France.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet article fort éclairant que j'ai fait passer à plusieurs de mes collègues traducteurs.

    RépondreSupprimer
  3. J'ajouterai "territoire" dans la catégorie lieu et dans un contexte de politiques publiques.

    RépondreSupprimer
  4. Super article, merci monsieur Meertens!

    J’ajouterai une nuance sur la traduction de « communauté juive », musulmane ou autre, car c’est particulièrement d’actualité.

    À mon sens, il ne suffit pas d’être juif, musulman ou autre [remplacer par l’adjectif relatif à la religion en question] pour faire partie de ladite communauté.

    En effet, dans ce cas précis, le terme anglais « community » se réfère, ni plus ni moins, à la confession des personnes concernées.

    Elles peuvent être considérées comme une catégorie sociale parce qu’elles partagent une même CONFESSION religieuse.

    Mais elles ne partagent pas forcément une cohésion au sens où le mot français « communauté » l’entend.

    La nuance est capitale puisqu’ici, la traduction française renforce l’assimilation de ces personnes à un même groupe alors que ce n’est pas nécessairement le cas en anglais.

    RépondreSupprimer
  5. Citons le Longman :

    2 [countable] a group of people who have the same interests, religion, race etc:
    different ethnic communities
    the gay/black/Asian etc community
    the gay community in San Francisco
    the business/academic/scientific etc community

    Et le Petit Robert :

    4. Groupe, ensemble de personnes de même origine nationale, ethnique, ou religieuse. La communauté juive de France. La communauté comorienne de Marseille.

    Je ne saisis pas bien la nuance que vous introduisez.

    Si vous souhaitez développer votre point de vue, je vous ouvre mon blog. Vous pouvez m'envoyer un article à l'adresse suivante : guidetraduction arobase gmail point com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'invitation, mais le temps me manque en ce moment. Si l'occasion se présente, j'essaierai de vous envoyer quelque chose.

      Votre blog est super utile, en tout cas, merci beaucoup!

      Supprimer
  6. Bonjour M. Meertens,

    Merci pour cet excellent article !

    Je suis à la recherche d'un terme pour "community" dans le sens "community of users" qui revient souvent en nouvelle tech. Quelques exemples :

    https://www.snapchat.com/geofilters
    https://community.instagram.com/
    http://www.forbes.com/sites/chancebarnett/2013/05/08/top-10-crowdfunding-sites-for-fundraising/

    On voit "communauté" envahir peu à peu ce sens de "community" par effet de traduction, mais y aurait-il à votre avis une solution plus satisfaisante ?

    Merci !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Angela. Je ne vois rien de mieux que "communauté d'utilisateurs". D'autres traductions me paraissent artificielles.

    RépondreSupprimer